C’est le temps de l’autocueillette des bleuets

Publié le
15/07/2021
par Michel Dumais

On aime les bleuets. Mieux, on les adore. Mais trop souvent, la cueillette des bleuets se termine avec un mal de dos. Ouche ! Toutefois, à la Fruiteraie des Gadbois de Rougemont, les bleuets, ça se cueille relaxe, debout, avec son panier sous le bras. Même les grands-parents peuvent contribuer à la récolte.

Un simple coup d’œil sur les photos qui illustrent ce billet vous convaincra : les bleuets de la Fruiteraie des Gadbois n’ont rien à voir avec ces petits arbrisseaux au ras du sol que l’on voit dans les bleuetières traditionnelles. Ici, les fruits bleus se trouvent à la hauteur des yeux. Il n’y a qu’à tendre la main pour cueillir ses bleuets à pleines mains. La décision de sélectionner ces cultivars bien particuliers ne date pas d’hier.

Cueillir des bleuets

Des terres patrimoniales

Depuis des décennies, ce sont plusieurs générations de Gadbois qui exploitent ces terres situées à flanc de montagne, nonobstant un hiatus de quelques années alors que les moines de l’abbaye voisine avaient acheté les terres de la famille, dus à des difficultés financières. Heureusement, le père des copropriétaires actuels, Vincent Gadbois et Céline Chagnon, au retour d’un séjour en Afrique comme agronome coopérant, a pu racheter le patrimoine familial aux religieux.

Bien que la culture principale soit la pomme, c’est en 1979 que monsieur Gadbois, sur les conseils de Michel Lareault, un agronome aujourd’hui disparu, qu’il entreprit la culture du bleuet sur une parcelle de terre. Après des essais sur plus de 18 cultivars, la famille Gadbois a réussi un petit miracle de croisement pour en arriver avec les résultats actuels. 

La Fruiteraie

Cette année, c’est l’abondance

Et les fruits, parlons-en ! Selon Vincent Gadbois, « cette année, les bleuets sont énormes, du jamais vu », au point où l’on se doit de remettre en question les prétentions de certains qui affirment « qu’un bleuet = une tarte ». Il faut dire que cette année, le climat a joué en faveur des différentes espèces de bleuets sur la terre des Gadbois. Et en plus d’être énormes et gorgés de saveurs, « les bleuets sont abondants » de dire Vincent. 

La saison de l’autocueillette est débutée et se prolongera jusqu’au début septembre. On vous attend en famille durant toute la saison.

beaucoup de bleuets

Bons pour le cœur les bleuets

Tout comme sa cousine la camerise, les bleuets sont parmi les petits fruits les plus riches en antioxydants. Ils peuvent contribuer à prévenir des maladies dues au vieillissement comme les maladies du cœur et le cancer. Ajoutez à cela de la vitamine C, des fibres et des minéraux et nous affirmons que c’est le fruit parfait. 

D’autant plus que des études affirment que le « bleuet jouerait un rôle dans la prévention de maladies telles l’Alzheimer et le Parkinson et qu’il pourrait protéger contre le diabète et l’obésité.

bon pour la santé les bleuets

Bons au goût les bleuets

Soit ! Mais entre vous et moi, les bleuets, on les mange principalement parce que c’est bon. Avec un peu de crème 35 % bien épaisse, vous ne trouverez pas de meilleure façon de terminer un repas.

Mais si on vous disait que le bleuet dans un repas, c’est assurément un succès bœuf. Comme dans une bavette de bœuf, sauce aux bleuets et au camembert. Ou une petite poitrine de porc confite aux bleuets. Disons-le, le bleuet, c’est n’est pas qu’au dessert qu’on l’apprécie.

délicieux bleuets

Le bleuet des Gadbois, une référence

Ce n’est pas pour rien que les bleuets rougemontois se distinguent, de nous expliquer Vincent Gadbois. “Nos bleuets, on les traite comme des pommiers. On procède à chaque année à une taille sélective afin d’obtenir le fruit parfait, en grosseur comme en goût. La pollinisation est optimale, grâce aux ruches disséminées sur le terreau fertile.”

Ces bonnes pratiques assurent à la clientèle qui visite les bleuetières des Gadbois de repartir avec les meilleurs bleuets qui soient. Des bleuets qui ont un goût unique.

autocueillette de bleuets

On vous attend au royaume du bleuet. Vite, avant qu’ils ne disparaissent!

Fruiteraie des Gadbois : 501 Rue Principale, Rougemont, J0L1M0 – (450)-469-3842

Abonnez-vous à notre infolettre afin d’être les premiers à connaître les dernières nouvelles de Rougemont. 

Suivez-nous aussi sur Facebook et Instagram pour suivre les activités qui se dérouleront à Rougemont dans les prochaines semaines.

Abonnez-vous à notre infolettre

Notre adresse

Rougemont (Québec)
61, chemin de Marieville
J0L 1M0

Rougemont est reconnue Capitale de la Pomme depuis de nombreuses années. Elle est d’ailleurs d’une beauté remarquable lorsque ses milliers de pommiers sont en fleurs au mois de mai. À l’automne, ce sont ses pommes qui attirent tous les regards!