En couple comme en affaires!

Publié le
11/02/2021
par Gabrielle Cassagnes Lemoine
couples en affaires

Codiriger une entreprise comporte son lot de défis. Mais quand son partenaire d’affaires est aussi son conjoint ou sa conjointe, comment peut-on réussir en affaires et en amour ? À Rougemont, plusieurs entreprises sont dirigées par des couples! À l’occasion de la Saint-Valentin, deux couples nous partagent la recette de leur succès.

Josée Cartier et Jean-Pierre Potelle — Domaine Cartier-Potelle

Josée Cartier et Jean-Pierre Potelle — Domaine Cartier-Potelle
un des couples en affaires

Se connaissant depuis près de 20 ans, Josée Cartier et Jean-Pierre Potelle se sont lancés ensemble dans la grande aventure de production de cidre et de vin depuis près de 10 ans. Associé avec David Cartier, le frère de Josée, le couple en affaires n’avait aucune connaissance initiale dans ce domaine. Aujourd’hui, leur entreprise, le Domaine Cartier-Potelle, offre une gamme de produits variés et de grandes qualités.

Céline Chagnon et Vincent Gadbois — Fruiteraie des Gadbois

Céline Chagnon et Vincent Gadbois — Fruiteraie des Gadbois
un des couples en affaires

S’étant rencontrés lors de leur baccalauréat en agronomie à l’Université Laval, Céline Chagnon et Vincent Gadbois se connaissent depuis près de 32 ans. En affaires ensemble depuis 23 ans, le couple a rejoint l’entreprise familiale de la famille Gadbois en 1998. Depuis 2012, ils sont les deux seuls propriétaires de la Fruiteraie des Gadbois, qui offre l’autocueillette de bleuets et de pommes en saison.

Des défis… qui ont leurs avantages

Selon Josée Cartier, le plus gros défi lorsqu’on travaille avec son conjoint c’est de départager les moments où l’on parle de business et les moments où on n’en parle pas. Être à la tête d’une entreprise signifie d’être disponible 24 h/24 h. C’est une tâche qui demande d’être investie à temps plein et qui, selon elle, serait beaucoup plus difficile sur leur couple s’ils ne travaillaient pas ensemble. « Ce serait difficile d’avoir un projet comme celui-là et de ne pas être en couple. Si Jean-Pierre faisait autre chose, ou si moi je faisais autre chose, ça ne serait pas possible, puisque c’est 24 h/24, c’est notre vie en ce moment », souligne Josée Cartier. Ce défi est sensiblement le même pour Céline Chagnon qui mentionne elle aussi que le plus gros défi d’être en affaires avec son conjoint, c’est d’être capable de parler d’autres choses lorsqu’ils se retrouvent le soir.

Le Fruiteraie des Gadbois
entreprise d'un des couples en affaires
Le Fruiteraie des Gadbois

Les deux femmes partagent toutefois la même opinion sur le fait que d’être un couple en affaires comporte aussi de nombreux avantages qui bénéficient énormément à l’entreprise. « C’est un avantage en tant que couple de partager la même chose ensemble, autant les côtés plus difficiles que les côtés passionnants du projet », affirme Josée Cartier. Céline Chagnon confirme elle aussi que travailler avec son conjoint a ses avantages : « On a une vision commune de l’entreprise. Le fait d’avoir pu intégrer notre famille dans l’entreprise ou simplement de travailler ensemble facilite la gestion de la Fruiteraie. Souvent, on se comprend et on n’a pas besoin de se vérifier parce qu’on sait déjà ce que l’autre pense. »

Chacun sa tâche

Selon elles, la clé du succès repose sur la passion commune qu’ils partagent, mais également sur l’importance de ne pas empiéter sur l’autre. Elles mentionnent toutes les deux la nécessité d’être capable de délimiter les tâches de chacun dans l’entreprise.

Domaine Cartier-Potelle
entreprise d'un des couples en affaires
Le Domaine Cartier-Potelle

Au Domaine Cartier-Potelle, Josée s’occupe du côté administratif, du marketing et de la commercialisation, tandis que Jean-Pierre dirige la production autant dans le champ que dans le chai. Du côté de la Fruiteraie des Gadbois, Vincent s’occupe lui aussi de tout le volet production. Céline, quant à elle, s’occupe plutôt du travail de bureau, la publicité et de la production de l’ail. Ensemble, ils s’occupent de la mise en marché. « C’est important d’avoir chacun nos fonctions dans l’entreprise et d’avoir chacun nos tâches dont on est responsables », souligne Céline Chagnon.

Un avenir… à deux !

Dans 5 ans, le couple en affaires à la tête du Domaine Cartier-Potelle souhaite avoir agrandi l’entreprise pour leur permettre d’offrir plusieurs nouveaux produits et d’accueillir encore plus de visiteurs sur leur magnifique terrasse. Du côté de la Fruiteraie des Gadbois, le couple souhaite continuer de développer l’autocueillette pour ainsi offrir une plus grande variété de plantation. Un avenir bien tracé pour ces deux couples qui réussissent très bien à jumeler amour et affaires ! 

Abonnez-vous à notre infolettre

Notre adresse

Rougemont (Québec)
61, chemin de Marieville
J0L 1M0

Rougemont est reconnue Capitale de la Pomme depuis de nombreuses années. Elle est d’ailleurs d’une beauté remarquable lorsque ses milliers de pommiers sont en fleurs au mois de mai. À l’automne, ce sont ses pommes qui attirent tous les regards!