Enfin les framboises !

Publié le
05/07/2021
par Michel Dumais

La saison du roi des arbres fruitiers, le framboisier, débute à peine que déjà, on s’arrache les meilleures framboises qui soient, celles produites au Québec, dans la région de Rougemont. À vos paniers ! C’est le temps de l’autocueillette.

Fermez les yeux et souvenez-vous de cette sensation lorsque vous laissez glisser sur votre langue la première framboise de la saison. Celle produite localement, évidemment. À Rougemont. Alors, cette sensation ? Une explosion de saveurs en bouche, rien de moins. Depuis toujours, on débute la saison avec les fraises, on la termine avec les bleuets, mais le moment le plus attendu des amateurs de petits fruits est sans contredit la saison des framboises.

Fragile, mais elle se conserve bien

Contrairement à ses homologues fruitiers, la framboise est un fruit fragile. On la cueille avec précaution et on la dépose dans le panier avec délicatesse. Mais, si on se garde de manger par pure gourmandise sa récolte de framboises au retour de la cueillette, il n’y a rien de plus facile que de la conserver au congélateur des mois durant. En effet, selon les connaisseurs, et ils sont nombreux, la framboise d’ici se prête particulièrement bien à la conservation.

Framboises close up

De juillet à septembre

Bien que la framboise soit dorénavant disponible en tout temps, rien ne se compare au goût des framboises d’ici. Quelqu’un a dit « framboises américaines sans saveur » ? Selon le cultivar sélectionné par le producteur artisan, il est possible de cueillir des framboises de juillet à septembre, « bien qu’au Vignoble Coteau Rougemont, la saison de l’autocueillette des framboises se déroule principalement la dernière semaine de juin et les deux premières de juillet », affirme Louis Dugas, un ces artisans du terroir de Rougemont. 

champ de framboises

Quelques exemples de cultivar ? La Pathfinder, grande favorite des producteurs, donne de gros fruits goûteux, faciles à cueillir. La Boyne est la grande dame des framboises : délicate, raffinée et qui, heureusement, se conserve facile. La Killarney, c’est celle qui nous oblige à manger tout le panier. Un peu de crème 35 % avec ça ? Et d’ailleurs, pourquoi juste un peu ? 

Les nutritionnistes vous le diront : c’est du bon !

N’en doutez pas, rien de plus santé qu’un grand bol de framboises. Les nutritionnistes l’affirment d’ailleurs, la framboise possède une des densités minérales les plus élevées qui soit pour un fruit frais : magnésium, fer, calcium, ces minéraux, essentiels pour une bonne santé, contribuent à la couverture des besoins minéraux du corps humain. Vous pouvez même en prendre un second bol, sans trop de risque d’excès.

Mais il y a plus. Vitamine C, acides organiques, antioxydants s’ajoutent à la liste des qualités nutritionnelles de la framboise. Quelqu’un a dit superfruit ?

fruits

Les framboises feront de vous le Ricardo de la maisonnée

Pas besoin de se lancer dans de la haute cuisine pour apprécier la framboise. Des centaines de recettes mettant en vedette la framboise s’offrent à vous sur la Toile. De celles tirées du cahier de recettes de votre grand-mère aux recettes issues des cuisines de plus grands chefs, on célèbre la framboise en cuisine. 

Une seule bouchée dans cette friandise divine qu’est la guimauve parfumée à la framboise du grand chef Bocuse surprendra vos invités. N’oubliez pas que c’est le coulis de framboises qui a permis au chef Escoffier de se distinguer en créant sa fameuse pêche Melba. Et on se retient de vous donner la recette du magret de canard rôti, sauce aux framboises. Un péché.

dessert

Le cidre pétillant aux framboises, un péché

Selon Louis Dugas, artisan producteur au Vignoble Coteau Rougemont, « la culture de la framboise est complémentaire à celle de la vigne et des pommiers ». Mais un complément qui a permis de créer un produit raffiné, pour un cinq à sept entre amis et souper sur la terrasse lors des chaudes soirées d’été : le cidre pétillant aux framboises. Redisons-le, un péché. Que l’on peut se procurer à la boutique du Coteau, face aux champs de framboises. Et que rien ne nous empêche de savourer directement sur la terrasse de la boutique, face à ce paysage grandiose que nous offrent les plaines agricoles et les montagnes Montérégiennes.

Pour se rendre aux champs, on recommande d’apporter ses propres paniers, bien qu’il soit possible de s’en procurer à l’accueil du domaine.

cidre

On vous attend Vignoble et Cidrerie Coteau Rougemont au 1105 La Petite-Caroline, à Rougemont. Il vous reste encore deux semaines pour venir pratiquer l’autocueillette des framboises.

Abonnez-vous à notre infolettre

Notre adresse

Rougemont (Québec)
61, chemin de Marieville
J0L 1M0

Rougemont est reconnue Capitale de la Pomme depuis de nombreuses années. Elle est d’ailleurs d’une beauté remarquable lorsque ses milliers de pommiers sont en fleurs au mois de mai. À l’automne, ce sont ses pommes qui attirent tous les regards!